Bienvenue sur le site Open access de l'Université Paris Nanterre

L'université Paris Nanterre s'engage en faveur de l'Open Access

Par Open Access, on entend le libre accès aux résultats de la recherche, diffusés sous forme électronique et en ligne gratuitement. Ce mouvement existe au niveau mondial depuis la fin des années 90 et s'est concrétisé par des appels adressés à la communauté des chercheurs en faveur du partage des connaissances (Budapest, 2002 ; Berlin, 2003).

L'université Paris Nanterre favorise l'Open Access par le biais d'un portail HAL, principale archive ouverte en France maintenue par le Centre pour la communication scientifique directe (CCSD), Unité mixte de service sous la tutelle du CNRS, de l'INRIA et de l'Université de Lyon, qui rassemble les publications des chercheurs et chercheuses affilié.e.s à l'établissement. 

D'autres initiatives de Paris Nanterre contribuent au développement du libre Accès, comme la participation des Presses Universitaires de Nanterre au projet OpenEdition Books, la diffusion de plusieurs revues en Open Access sur Revues.org, l'ouverture de carnets de recherche sur la plateforme Hypothèses par des chercheur.se.s ou encore le projet Open Data de l'université.

Retrouvez sur ce site l'ensemble des informations disponibles sur l'open access à l'Université Paris Nanterre : renseignements pratiques, événements, tutoriels, ressources en ligne, etc.
 

Les derniers documents en texte intégral déposés sur notre portail HAL


  • [tel-02070509] Entre "pouvoir" et "devoir" : dynamiques internes et construction sociale d'une famille de l'élite chilienne : le cas des Errazuriz Urmeneta, 1856-1930
    19 mars 2019
    Entre 1860 et 1930, le Chili est dominé par une élite hégémonique au niveau politique, économique, social et symbolique. Une des familles parmi les plus importantes de cette élite est celle des Errázuriz, qui arrive du pays basque espagnol aux environ de 1735 et s’intègre très rapidement à l’élite coloniale. La génération qui est l’objet de notre étude, celle des Errázuriz Urmeneta, est composée de trois frères et une sœur dont la vie s’étale entre 1856 et 1930, chacun avec sa propre famille nucléaire (enfants et petits-enfants), regroupant un ensemble de presque cent individus. L’objectif de cette thèse est d’analyser cette famille au point de vue de ses dynamiques internes, en particulier en fonction des concepts de «devoir» et de «pouvoir». On considérera donc leur éducation, mode de vie quotidienne, instances de sociabilité et spiritualité religieuse et artistique, afin de rendre compte du mode de construction de leur représentation, qui justifie le rôle dominant qu’elle occupe dans la société qui est la sienne. Il faudra aussi prendre en compte son intégration dans un espace euro-américain qui voit une augmentation des transferts culturels entre ses deux pôles, chacun générant un discours sur l’autre. Dans cette optique, le rapport de domination en faveur de ce groupe social auquel appartiennent les Errázuriz au Chili s’inverse en Europe, où il souffre l’ostracisme de l’aristocratie à laquelle il aspire s’intégrer.
  • [hal-02011859] Entre théories économiques et volonté politique, la constitution monétaire de l'Union en débat
    19 mars 2019
    Cet article explore, à partir du concept de constitution monétaire, les influences théoriques qui sous-tendent le projet d'Union économique et monétaire de l'Union. Dans le cadre des débats actuels sur l'avenir de l'Euro, l'article souligne les rapprochements possibles entre l'ordolibéralisme et les principes directeurs de l'UEM tout en relativisant l'influence de ce courant de pensée dans la construction politique de l'UEM. Il insiste sur l'ambition politique à l'origine du traité de Maastricht, qui explique la mise en place d'une Union monétaire en dépit des imperfections de la zone monétaire européenne mises en exergue par les théories de l'intégration monétaire de l'époque. Il montre que la clarification du statut exact de l'UEM (fin ou moyen?) a des conséquences sur l'interprétation des règles qui régissent la politique monétaire de l'Union. C'est dans cette perspective qu'est restituée la portée des controverses doctrinales nées en Allemagne autour du traitement juridique apporté à la crise des dettes souveraines. L'article conclut sur le caractère relativement "ouvert" de la constitution économique et monétaire telle qu'interprétée par la Cour de justice, à rebours de l'approche ordolibérale qui tend à conférer à la règle de droit un caractère intangible.

Mis à jour le 21 février 2019