Open Access

L'université Paris Nanterre s'engage en faveur de l'Open Access

Par Open Access, on entend le libre accès aux résultats de la recherche, diffusés sous forme électronique et en ligne gratuitement. Ce mouvement existe au niveau mondial depuis la fin des années 90 et s'est concrétisé par des appels adressés à la communauté des chercheurs en faveur du partage des connaissances (Budapest, 2002 ; Berlin, 2003).

L'université Paris Nanterre favorise l'Open Access par le biais d'un portail HAL (Hyper Articles en Ligne), principale archive ouverte en France maintenue par le CNRS, qui rassemblent les publications des chercheurs affiliés à l'établissement. 

D'autres initiatives de Paris Nanterre contribuent au développement du Libre Accès, comme la participation des Presses Universitaires au projet OpenEdition Books, la diffusion de plusieurs revues en Open Access sur Revues.org, l'ouverture de carnets de recherche sur la plateforme Hypothèses par des chercheurs ou encore le projet Open Data de l'université.

Retrouvez sur ce site l'ensemble des informations disponibles sur l'open access à l'Université Paris Nanterre: renseignements pratiques, événements, tutoriels, ressources en ligne etc.

Les derniers dépôts de nos chercheurs !

  • [medihal-01820477] COLLOQUE INTERNATIONAL MIGROBJETS - INALCO
    23 juin 2018
    [Panel VI] "Objets et médiatisations de l’expérience" // Modération : Corinne Alexandre-Garner (CREE, CREA, Université Paris Nanterre) // Sophie Bava (socio-anthropologue, IRD / Movida) et Malik Nejmi (artiste) – "D’objets en rencontres : migrations africaines et sociétés en mouvement au Maroc" // Claire Scopsi (Sciences de l’information et de la communication, DCLN IDF-CNAM) : "Les places respectives de l’objet et du discours dans les narrations mémorielles en ligne du projet « Issues de femmes »". // Maud Sérusclat-Natale (Professeur de Lettres, CASNAV, Académie de Besançon) : Les « monuments privés » d’adolescents en situation de migration
  • [hal-01819623] The Inuktitut marker la
    21 juin 2018
    In Inuktitut, la is a morpheme that marks direct speech. A syllable la also occurs within several verbal morphemes, notably in imperative forms and in negative forms. The distribution of la in the verbal paradigms has remained unexplained to our knowledge. Here we show that, in those two contexts, la, despite the fact that it has different grammatical properties, has a common semantic value: the fragment of discourse to which la is postposed, is construed as emanating from a discourse source distinct from the speaker. This is true of la both as a free, productive morpheme and as intervening in verbal suffixes in which it is integrated. The opposition between the indicative and attributive modes has remained poorly understood until now. In our discussion, we clarify it in terms of the interpretation of la and also explain the distribution of la in negative verbal forms and in imperatives. Theoretically, we take la as evidence that the speaker can present speech as emanating from a different source. This is not specific to Inuktitut and has been labeled " enuncia-tion " and " polyphony. " We review the " polyphony theory " and show how the facts of Inuktitut fit well into it.
  • [hal-01017906] Sur les dynamiques sociologiques et politiques de l’identification à l’Europe
    22 juin 2018
    Depuis les débuts de son existence, la Communauté Européenne suscite des inquiétudes quant à sa capacité à faire naître un sentiment d’appartenance de nature suffisamment forte pour asseoir la légitimité de son système politique. Au nombre des explications de la faiblesse de ce qu’on ose à peine désigner comme une « identité » européenne, l’idée que les attachements des Européens à leurs nations respectives feraient écran au développement de cette nouvelle identification figure en bonne place, surtout depuis la ratification du traité de Maastricht. Les données dont on dispose pour tester la validité de cette hypothèse à l’échelle de l’Europe – les enquêtes de l’Eurobaromètre – rendent les choses difficiles à traiter du fait des changements survenus depuis 1994 dans la formulation des questions. Néanmoins, il est possible de faire apparaître un effet de contexte électoral tout à fait intéressant : loin des périodes où le débat public autour de l’Europe est particulièrement soutenu, on n’observe aucun antagonisme dans les mesures d’attachement à l’Europe et à ses nations, alors qu’au moment des consultations européennes, notamment, on observe bien un tel antagonisme. Cet effet de contexte peut être interprété comme la conséquence de la bi-dimensionnalité des attachements territoriaux des Européens, combinant logique politique de choix entre des élites et des communautés politiques pour partie concurrentielles, et logique sociologique d’appartenance à des collectifs imaginaires.
  • [hal-00973132] La politisation des discussions, au croisement des logiques de spécialisation et de conflictualisation
    21 juin 2018
    Ce texte rend compte d’une analyse menée sur un corpus expérimental d’entretiens collectifs sur la délinquance, à partir d’une double distinction : entre les logiques de spécialisation et de conflictualisation fondatrices des phénomènes de politisation, et, dans l’étude de la spécialisation, entre la connaissance de l’action publique et de la compétition politique. Il montre comment la conflictualisation procède d’une imbrication forte de l’individuel et du collectif et comment l’implication politique procède d’une certaine hiérarchisation des identifications ou appartenances. Ces groupes conduisent aussi à identifier un habitus compétitif que génère une compétence nourrie de références aux acteurs et aux codes de la compétition politique et qui ne vient pas consolider l’implication, contrairement à la compétence fondée sur l’expérience de l’action publique.
  • [hal-01817823] Binacox: automatic cut-points detection in high-dimensional Cox model, with applications to genetic data
    21 juin 2018
    Determining significant prognostic biomarkers is of increasing importance in many areas of medicine. In order to translate a continuous biomarker into a clinical decision , it is often necessary to determine cut-points. There is so far no standard method to help evaluate how many cut-points points are optimal for a given feature in a survival analysis setting. Moreover, most existing methods are univariate, hence not well suited for high-dimensional frameworks. This paper introduces a prognostic method called Binacox to deal with the problem of detecting multiple cut-points per features in a multivariate setting where a large number of continuous features are available. It is based on the Cox model and combines one-hot encodings with the binarsity penalty. This penalty uses total-variation regularization together with an extra linear constraint to avoid collinearity between the one-hot encodings and enable feature selection. A non-asymptotic oracle inequality is established. The statistical performance of the method is then examined on an extensive Monte Carlo simulation study, and finally illustrated on three publicly available genetic cancer datasets with high-dimensional features. On this datasets, our proposed methodology significantly outperforms the state-of-the-art survival models regarding risk prediction in terms of C-index, with a computing time orders of magnitude faster. In addition, it provides powerful interpretability by automatically pinpointing significant cut-points on relevant features from a clinical point of view.
  • [hal-01640916] Splendeur et misère de la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes
    19 juin 2018
    « La lutte internationale contre l’oppression des femmes doit employer tous les moyens [...] car l’inégalité peut certes prendre des formes ouvertement déclarées mais peut également prendre des formes plus subtiles. Le modèle de non-discrimination peut modifier le langage du pouvoir et offrir à certains individus de s recours contre l’inégalité, même s’ils sont limités. La tentative pour équilibrer le droit international des droits humains en définissant une catégorie de droits dédiée spécifiquement aux droits des femmes peut changer la conception rigide que l’on a de l’inégalité. De la même manière, comprendre les relations de pouvoir et de subordination que le droit contribue à maintenir peut inspirer des méthodes qui déjoueront ces pièges. Toutefois, il importe de demeurer réaliste et même sceptique quant à l’importance que peut avoir la règle de droit, tant interne qu’internationale, pour provoquer un véritable changement social »
  • [hal-01640917] La transfiguration de l'espace public
    19 juin 2018
    Les sphères publique et privée de l’activité humaine ont toujours été considérées comme distinctes et ont été réglementées en conséquence. Invariablement, les femmes se sont vu assigner le s tâches relevant du domaine privé ou familial, liées à la reproduction et à l’éducation des enfants et, dans toutes les sociétés, ces tâches ont été considérées comme inférieures. A l’inverse, les activités publiques, qui sont variées, respectées et honorées ne relèvent pas du domaine privé ou familial. Les hommes ont toujours dominé la vie publique et exercé le pouvoir afin de tenir les femmes à l’écart de la sphère publique et dans un état de subordination en les reléguant au domaine privé »

Mis à jour le 08 décembre 2017